Du cirque sur nos plannings ?

24 / 02 / 2015

C’est Bizarre ! Ça a l’air balourd ? Ils nous prennent pour des clowns ou quoi ? Pourquoi on n’a pas fait de la boxe ou du foot comme avant à l’E2C ? On s’est dit que ça allait être ennuyeux à mourir. On ne voulait pas faire le clown et hors de question de porter un nez rouge ! Le cirque ? C’est pas pour nous. On s’est jamais imaginé sous un chapiteau mais si vous nous dîtes terrain de foot, ça c’est vraiment nous !

Le jour J arriva, nous partons un peu boudeurs de l’E2C, on a galéré pour trouver le cirque. On marchait à reculons, stressés, angoissés, mais finalement on est arrivé sains et saufs à l’espace Mozart ! Bizarrement pas de chapiteau mais un préfabriqué à la place, où est le rapport ? Méfiants nous entrons quand même.

Quelle ne fût pas notre surprise ! Des tapis par terre, des dessins sur les murs, un énorme ballon, un long câble tendu, un drap rouge en guise de scène pour le théâtre. Le thème du cirque était bien là. Soudain, trois drôles de personnages nous tombent dessus : l’un prénommé Amel, l’autre Baptiste et le dernier Joran. L’un avec un chapeau, l’autre avec des dreadlocks et le troisième avec des trous dans les oreilles.

nsimba clown

Finalement j’ai mis le nez rouge et je me suis mis à rigoler de moi même. (Nsimba)

Après les présentations, l’étincelle s’est créée et c’est parti pour le show : échauffement, assiettes chinoises, équilibrisme, jonglerie, acrobatie et clownerie ! Mis en confiance par l’équipe, ils ont réussi à nous faire entrer dans leur univers déjanté et on s’est pris au jeu malgré tout !

Saad diabolo (1)

C’était pas mal, ça nous a changé les idées et ça a renforcé la cohésion du groupe. Finalement avec de la persévérance j’ai réussi à jouer le jeu, j’ai fait du jonglage, de l’équilibrisme et je me suis bien amusé en faisant du diabolo. (Saad)

 

 

“Finalement le cirque, c’était une expérience prodigieuse que j’ai eu la chance de découvrir seulement à l’école de la 2ème chance” (Abdelmajid)

 

 

mariam equilibre

Quand je suis partie au cirque pour la 1ère fois, j’étais timide, j’avais peur du ridicule et j’étais pas concentrée car je me sentais regardée par les autres. Finalement je me suis sentie à l’aise, j’avais confiance en moi, l’équipe m’a soutenue et on s’est bien amusé. (Maryam)

 

 

“Au début je ne voulais pas le faire, finalement j’ai combattu ma timidité” (Mamadou)

 

yannis equilibre 2

500 gr d’élocution, 200 gr de confiance en soi, beaucoup d’écoute, 2 cuillères à soupe de courage, voici ma recette pour réussir l’atelier cirque (Yannis)