Les jardins de l’E2C 92

30 / 09 / 2013

La fondation EDF a sélectionné notre projet pédagogique et grâce à son soutien financier, “les jardins de l’E2C” ont pu voir le jour. L’articulation du projet se fait autour de sorties couplées avec des ateliers de travaux pratiques, et s’étale sur une période de sept mois permettant ainsi aux jeunes d’acquérir de nouvelles compétences. Depuis l’attribution d’une parcelle de terre d’une exploitation maraîchère jusqu’à la commercialisation des légumes cultivés, le projet offre la possibilité aux stagiaires de l’E2C 92 de s’impliquer dans les étapes clefs du quotidien d’un maraîcher.

“La fondation EDF nous finance un projet de découverte. Dans ce cadre, nous jouons les petits maraîchers sous la pluie, dans la boue, avec la chaleur des serres. On a semé, récolté, goûté, appris à classer les légumes. Les journées sont courtes et nous n’avons pas le temps de faire grand chose, malgré tout nous rentrons fatigués”. Joëlle

“L’association est appelée Plaine de Vie elle se compose de 3 terrains d’environ 4ha. Dans le cadre de la formation à l’E2C nous participons à quelques journées dans le but de découvrir le métier de maraîcher”. Florian

“Nous sommes arrivés à Ezanville, on nous a expliqué comment ça se passe à la campagne, on a visité les champs, cueilli des salades, enlevé les mauvaises herbes et planté des graines. Une semaine plus tard, on a ramassé et gouté des tomates cerises de chaque couleur”. Axel

“J’ai bien aimé car je n’ai pas l’habitude d’aller dans des villes pas connues, ça change de la banlieue, personnellement cela m’a changé les idées et je n’avais jamais fait cela avant. C’est une bonne expérience et permet de ne pas avoir de préjugés sur le métier de maraîchage, c’est un métier dur mais très enrichissant”. Assa

“Le matin on nous a expliqué les différentes familles de légumes, et on a tous participé à faire un jeu. L’après-midi on a fait  la récolte de tomates cerises puis mises dans les barquettes avant de les nettoyer”. Miassa  “J’ai bien aimé car j’ai découvert des choses” Lindsay